14 septembre 2008

Arrivee en Malaisie

Je pense enormement a un ami, didjo, qui revient d'un sejour bien particuler. Je me retrouve dans exactement la meme situation que lui. Je viens de faire le mariage d'un ami. Un mariage grand luxe et je suis dans une chambre d"hotel tres grand luxe egalament. dur dur ... Seulement je suis chez un tres bon ami que je connais depuis 10 ans et que je n'est pas vu depuis deja 6ans. Alors je n'ose pas les abandonner ca ne serai vraime,t pas sympa et surtout pas compris. Eux sont emerveilles par le luxe de l'hotel et les voitures qui ici sont toutes flabamtes neuves. Moi je suis presque triste en songeant a mon hamac et ma facon de vivre de ces derniers temps. En france je vivais avec 1 a 4 euros pas jour. Aujourd'hui, je suis en Malaisie ou la vie est trois a quatre fois moins cher et je dépense entre 10 a 20 euros !!! par jour ; hotel, cafe a l'hotel, tourism, repas... Snif. Je me sens tellement decallée comme je le pensais. Seulement le decallage n"est pas sur la difference de culture car le peu de gens que j'ai rencontre ou meme mon arrivée a l'aeroport je me sentais chez moi. je suis tellement habituée aujourd'hui a m'adapter a la vie des gens qui sont autour de moi que meme a l'autre bout de la planete je me sene chez moi. Le decallage est social. Je me retrouve dans un univers qui est trop détache de le vie a mon gout. Argent et consommation etant le principal. Les maisons sont des pavillons/villas en residences surveillées. Les voitures avec des sieges cuirs et le tableau de bord en bois... Je ne pense qu'a autre chose. Je me sens empressée par une inquietude grandissante pour notre epoque. J'ai rencontre quelqu'un, un allemand qui vit en inde, un cadre qui bosse pour une grosse entreprise de chimie. Il m'a dit que cette ete, bien que ce soit le saison des moussons, cette année il n'y a eu aucune pluie, a peine quelques jours... Un ete qui annonce pour l'inde une annee de grande secheresse certainement accompagnée de famine, grande famine... Je sais que je suis ici pour decouvrir et apprendre. Pour le moment j'apprend beaucoup mais pas du tout comme je le pensais. j'apprend que je veux faire, vraiment essayer de faire quelque chose pour tout ca. Faire des choix, des vrais choix. Et je vois encore plus differemment ma nouvelle facon de vivre... Alors voila. Mais pour l'instant ca ne fait que deux jours que je suis ici alors a suivre ... Plein de tendresse et de pensee.

Posté par picolique à 08:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Arrivee en Malaisie

    GAHHH

    "GAHHH" C'est le bruit de ma mâchoire inférieur touchant mon clavier en lisant ton petit bout de cahier numérique.
    Bon j'ai pu enlever tout les "ihfgkblqdvknd" que mes précieuses dents avaient essayé d'écrire, mais bref je m'égare.
    Juste pour te demander quand penses tu sortir ton prochain roman illustré en format poche pour mes longues nuitées blanches de futur papa.
    Dépêche toi car Anne gonfle et le ballon à l'intérieur a hâte de voir sa tante.

    Posté par Pierrolecoco, 14 septembre 2008 à 21:54 | | Répondre
  • GAHHH suite

    Le ballon est un garçon

    Posté par Pierrolecoco, 15 septembre 2008 à 19:03 | | Répondre
  • Salut Celine, Ah tu es en Malaisie?! J'avais qu'a me tenir au courant. Quelques petites choses: ca fait plaisir de te retrouver au coin de ta marche. Moi je n'ai pas beaucoup marche (mais conduit tous les jours, j'ai jamais fait ca de ma vie) sur ma colline ou la nuit hulullent les coyotes. Et j'etais justement en train de me demander ce que je pensais de ce monde que j'ai parcouru un tantinet aussi, et ce cet immense pays qui est officiellement ma 2eme patrie. Et je me demande encore ce que j'en pense!
    Enfin pour faire court, c'est la deuxieme fois que j'entends evoquer "Kuala Lumpur" en des moments particuliers, depuis que j'ai entendu ce mot incongru dans un reve, il y a un peu plus d'un an justement.
    Bises.

    Posté par Julien, 18 septembre 2008 à 07:36 | | Répondre
Nouveau commentaire